Avions RC - Aerosquare

aerosquare header 2012

Construction de modèles

Présentation de modèles d'avions RC de construction personnelle (scratch built) ou construits à partir de kits traditionnels (fagots de bois).

P47 Thunderbolt TopFlite

Détails

P47D Thunderbolt TopFlite Gold Edition

Video de mon P47 Thunderbolt issu d'un kit Topflite Gold Edition

Envergure: 1m60
Masse en ordre de vol: +- 4.7kgs
Moteur: Saito 100
Train rentrant: Robart pneumatique
Volets fonctionnels

La décoration, connue sous le nom de "orange tail", n'a rien de fantaisiste. Le grandeur appartenait au 366th Fligth Squadron, 358th Fighter Group et opérait en Allemagne à la fin de la seconde guerre mondiale.
J'ai réalisé la finition au tissu de verre 25g, avec enduit, apprèt et peinture pour carrosserie automobile.
Comme il s'agissait de mon premier "gros" warbird j'appréhendais un peu le premier vol. Tellement stressé que j'ai fini par confier ma machine à mon copain Jean-Pierre Marie en qui j'ai totalement confiance pour régler un moteur ou faire voler un warbird. Ce qui fut bien l'unique fois ou je n'ai pas effectuée le premier vol d'un de mes modèles moi-même!
Mais finalement cette appréhension était inutile. Ce P47 est parfaitement docile avec une plage de vitesse très large.
Il est capable de voler lentement comme un gros trainer aile basse sans risquer un décrochage violent sur l'aile. Le plus spectaculaire, reste tout de même de faire des passages rapides avec de belles trajectoires tendues au dessus du terrain.
Bon, ce n'est pas un avion de début non plus! La charge ailaire est relativement importante. Ce qui signifie que le décollage ne doit pas se faire prématurément en tirant comme un sauvage sur la profondeur dès que l'avion roule. Ce n'est pas un Edge 540 3D! Il faut aussi soigner les approches et atterrir en douceur pour ne pas abimer le train. Dans ce cas, les volets ne servent pas uniquement de décoration. Ils s'avèrent très efficaces sur ce modèle et permettent de ralentir la vitesse d'approche sans risquer un décrochage à 5m du sol.
P47 Topflite Gold Edition, equipped with a Saito 100 taking offLe Saito 100 fournit suffisament de puissance pour voler en sécurité et de façon réaliste, mais je trouve qu'un peu plus de pêche serait bienvenue.
On peut surtout reprocher à ce moteur d'être léger, bien trop léger. Ca peut sembler étrange de reprocher à un moteur d'avion d'être trop léger. Mais avec son museau assez court le P47 demande du poids à l'avant pour équilibrer l'avion. Le Saito n'a rien à voir avec l'énorme moteur 18 cylindres radial de 2000 chevaux qui équipait le Republic P47 Thunderbolt.
j'ai fini par rajouter 2 packs de réceptions dans le nez (finalement c'est un plus pour la sécurité en vol) et encore 50g de plomb pour obtenir le centrage correct. Un moteur 120 voire 150 (le capot est spacieux) serait plus adapté et éviterait de faire voler du plomb.
Quand j'ai construit ce modèle (2007) les motorisations électriques coutaient encore assez cher dans cette gamme de puissance. Mais aujourd'hui, vu la baisse de prix des accus lipos, des controleurs et des moteurs brushless venus de Chine, une motorisation électrique serait tout à fait envisageable voire préférable pour éviter les salissures et le gras sur tout le fuselage.
D'un autre coté, le son du 4 temps amplifié par le gros capot moteur a aussi son charme et c'est plus "maquette" comme on dit.